Les aliments à calories négatives existent-ils vraiment ?

food-salad-healthy-lunch (1)

Certains aliments comme l’eau et le thé sans sucre ne contiennent aucune calorie. Mais il y aurait bien mieux : tout comme certains aliments sont bons pour le cœur, il existe également des aliments à calories négatives dont la digestion consomme davantage de calories qu’ils n’en contiennent, présentant un bilan intéressant pour les personnes souhaitant perdre du poids.

Les aliments à calories négatives, qu’est-ce que c’est ?

La plupart des aliments contient des calories sous forme de glucides (sucre qui apporte de l’énergie), de protéines (utiles à la masse musculaire) et de lipides.

On appelle « aliments à calories négatives » des aliments contenant très peu d’énergie. La théorie nutritionnelle défendrait le fait que leur digestion ferait dépenser au corps plus d’énergie qu’il n’en absorbe. Par exemple, si l’on mange un aliment équivalent à 100 calories, et considérant que l’on dépense 150 calories pour le digérer, alors on élimine 50 calories. On retrouve ces calories négatives dans les aliments à faible indice glycémique ou possédant un pourcentage élevé de fibres.

Les calories négatives se trouveraient dans certains fruits et légumes, notamment dans le céleri cru, l’ananas, le chou ou les agrumes. Ils contiennent plus de 90% d’eau et contiennent très peu de protéines, de lipides et de glucides. En revanche, les fruits contiennent en général des glucides.

L’ananas est souvent plébiscité, non seulement parce qu’il contient très peu de calories, mais aussi grâce à l’action d’une enzyme connue sous le nom de broméline, qui a pour bénéfice d’éliminer les graisses. Il faut pourtant savoir que l’ananas compte une quantité importante de sucres et qu’il faut donc en consommer raisonnablement, comme tout aliment.

Des travaux scientifiques des années 1960-70 ont montré que la broméline contenue dans l’ananas avait des vertus anti-œdémateuses et anti-inflammatoires. Ces deux propriétés, a priori intéressantes contre la cellulite, ont conduit certains laboratoires pharmaceutiques à proposer des compléments d’ananas contre les capitons disgracieux. Aucune étude n’a pourtant jamais démontré l’efficacité des compléments alimentaires à base d’ananas contre la cellulite.[1]

Diet_(16866248345)

Une efficacité mise à l’épreuve

Déborah Ohana, diététicienne-nutritionniste, reste sceptique quant au fait de consommer de façon systématique ce genre d’aliments : « Ce qui compte, c’est le nombre de calories que l’on consomme durant la journée et la relation que l’on entretient avec l’alimentation ». En effet, la nutritionniste privilégie une approche non restrictive et n’estime pas que certains aliments puissent faire maigrir.[2]

Par ailleurs, l’important reste le nombre de calories consommées durant la journée. Mais surtout, il est nécessaire de ne pas sélectionner ses aliments dans le seul but de perdre du poids, au risque de ne pas répondre à l’ensemble des apports nutritionnels journaliers dont le corps a besoin.

[1] http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/fruits/ananas/les-vertus-de-l-ananas.html

[2] http://www.ilosport.fr/nutrition/minceur/calories-negatives-quand-manger-ferait-maigrir/

Articles Externes