Quelle est la différence entre une semence hybride et une semence OGM ?

La différence principale réside dans le procédé utilisé pour obtenir la semence.

Les semences hybrides sont obtenues en procédant au croisement de deux plantes différentes pour en créer une troisième, appelée hybride. C’est un procédé conventionnel connu depuis le début du 20ème siècle et qui s’utilise pour beaucoup de cultures : tomate, poivron, pomme, melon, maïs, tournesol, etc.

Une semence OGM est obtenue lorsque les scientifiques prennent une caractéristique avantageuse d’une espèce vivante et l’adaptent à une plante. Par exemple, en ajoutant deux gènes spécifiques à un plant de riz, le riz est capable d’accumuler du bêta-carotène dans ses grains. Les scientifiques et les organisations humanitaires sont convaincus que ce nouveau type de riz, appelé Riz doré, peut augmenter le taux de vitamine A dans les rations alimentaires des populations dans le besoin et ainsi aider à prévenir la cécité infantile, fréquente dans les pays en développement. Découvrez-en davantage sur le site du projet Golden Rice.

 

Articles Externes