Episode 2 – Fruits et légumes : l’hybridation

Au fil des années, nos modes de vie évoluent et nos habitudes alimentaires avec : la demande en fruits et légumes des consommateurs change au fil du temps. C’est pourquoi les entreprises semencières investissent pour produire des variétés correspondant à nos attentes. Plusieurs méthodes existent, comme par exemple l’hybridation, que nous explique Laurent Garcera, Directeur recherche et développement chez Monsanto.

Cette méthode ancestrale – différente des OGM – utilisée par les entreprises semencières telles que Seminis et De Ruiter, permet d’utiliser toute la diversité des variétés de fruits et légumes du monde entier afin de répondre aux attentes des consommateurs et du reste de la filière, les distributeurs et maraîchers. L’obtention d’un hybride résulte d’un travail de plusieurs années qui s’appuie sur le modèle de la pollinisation par les abeilles : on croise deux plants d’une même espèce mais de variétés différentes dont les caractéristiques nous intéressent, en prenant le pollen de l’une pour féconder l’autre. On obtiendra ainsi une troisième variété réunissant les qualités des deux variétés « mères ».

Une fois ce travail de sélection et de production terminé, une phase de test commence. Nous vous invitons à le découvrir dans notre troisième épisode.

Articles Externes