BANNIÈRE D'AVERTISSEMENT SUR LES COOKIES

« Ce site utilise des cookies d’origine et des cookies tiers pour stocker des informations sur votre ordinateur. Cliquez ici afin de découvrir les types de cookies qui sont utilisés sur ce site web. Si certains d'entre eux sont indispensables pour utiliser notre site, d'autres nous aident en revanche à améliorer votre expérience utilisateur, et certains peuvent être utilisés à des fins publicitaires (cookies publicitaires/de ciblage). En continuant d'utiliser ce site web, vous consentez à notre utilisation de cookies conformément à notre politique sur les cookies. Si vous souhaitez ne pas recevoir de cookies, veuillez lire notre politique sur les cookies afin de savoir comment éviter les cookies. »

Faire défiler

Faire défiler

Nous sommes près de 22 000 employés impliqués dans la production de denrées alimentaires.

Nous étudions à travers le monde la manière dont les cultures se comportent pour mieux accompagner les agriculteurs. Nous mettons à leur disposition des outils adaptés dans le but de produire de manière durable une alimentation de qualité à des prix abordables.

  • Semences

    Semences

    Les semences sont la partie d’un végétal apte à former une plante complète après avoir été plantées dans le sol. Notre Recherche & Développement nous permet d'obtenir des semences ou graines – conventionnelles (dont les semences hybrides) ou génétiquement modifiées, qui donneront des cultures plus vigoureuses, plus résistantes et plus économes en ressources naturelles.

  • Protection des cultures

    Protection des cultures

    À chaque étape de leur développement, les plantes sont menacées par des insectes, des mauvaises herbes, des maladies et des conditions météo défavorables. Nous nous intéressons aux problématiques susceptibles d’affecter la croissance des cultures et nous proposons des solutions pour protéger leur santé tout en réduisant l’impact sur l’environnement.

  • Fruits et légumes

    Fruits et légumes

    Nous combinons la sélection traditionnelle des semences et les techniques modernes pour obtenir des fruits et légumes plus vigoureux et plus savoureux, et qui aident les agriculteurs et les maraichers à mieux appréhender la nature.

  • Données

    Données

    Nous partageons, en temps réel, avec les agriculteurs, les données relatives à la météo et à leurs terres pour les aider à prendre les meilleures décisions tout au long de la période de production.

Les semences, aux origines de notre alimentation.

La semence, plus communément appelée graine, est la partie d’un végétal apte à former une plante complète après semis ou enfouissement. Les semences sont donc à la source de notre alimentation. Elles sont semées par les agriculteurs afin de produire des fruits et légumes divers, des céréales telles que le maïs et le blé, ou encore des cultures oléagineuses comme le colza.

Aujourd’hui, les sociétés semencières telles que Monsanto, mais également les agriculteurs et les distributeurs agricoles parlent de semences améliorées. Ce terme renvoi aussi bien aux semences conventionnelles qu’aux semences génétiquement modifiées (OGM). En effet, depuis plus de 10 000 ans, l’homme a cessé d’être un chasseur-cueilleur et est devenu un agriculteur qui cherche à choisir en permanence de nouvelles variétés de cultures : c’est la sélection. Ces variétés ne sont pas créées au hasard mais bien pour répondre à des besoins précis comme celui de produire suffisamment malgré une diminution des ressources. Les agriculteurs cherchent donc à obtenir de meilleures récoltes (augmentation des rendements), tout en gérant mieux les ressources (eau, terres cultivables).

Pour en savoir plus sur les semences, regardez la Web série : http://decouvrir.monsanto.fr/posts/web-serie-fruits-et-legumes-les-coulisses/

  • Moins de carburant

    Moins de carburant

  • Moins d'eau

    Une meilleure gestion des ressources en eau

  • Moins de pesticides

    Moins de pesticides

  • Une meilleure récolte

    Une meilleure récolte

L'amélioration des semences, une pratique ancestrale au service de l'alimentation de demain

Il y a 10 000 ans, l’Homme se sédentarise et commence le processus d’amélioration des plantes en sélectionnant les meilleures graines pour les ressemer l’année suivante. Mais c’est réellement à la fin du 19e siècle, que les premiers croisements sont réalisés, suites aux avancées dans le domaine de la génétique.

En 1936, les Américains cultivent les premiers pieds de maïs hybride. Sa plus grande résistance au froid permet d’étendre les zones cultivables. En France, il faudra attendre les travaux de l’INRA en 1947 pour voir apparaitre les premières variétés de maïs hybride, qui seront ensuite largement utilisées dès les années 60.

Mais ce n’est que dans les années 80 que les premiers OGM sont développés principalement en Europe et aux USA. L’objectif est d’augmenter la résistance aux insectes, aux conditions climatiques, aux maladies, et de faciliter le contrôle des mauvaises herbes. Cela dans le but d’offrir de meilleures récoltes pour répondre à la croissance de la population et aux enjeux d’une agriculture plus durable.

Les premières semences OGM sont commercialisées en 1996 en Amérique du nord, et les surfaces ne font que progresser depuis cette date.

L'hybridation, un exemple de technique traditionelle pour faire des semences ameliorées

L’hybridation est une technique d’amélioration traditionnelle des semences ayant pour but d’obtenir une plante dont les caractéristiques sont recherchées par les agriculteurs. On utilise le pollen d’une plante qui possède la caractéristique recherchée (par exemple, un bon rendement) pour féconder une autre plante aux caractéristiques complémentaires (par exemple, la résistance à une maladie), afin d’obtenir une descendance hybride rassemblant ces caractéristiques. La semence obtenue n’est pas un OGM mais une semence dite conventionnelle.

Les OGM, juste une technique parmi d’autres afin d’aider les agriculteurs à relever les défis de demain.

L’acronyme OGM signifie Organisme Génétiquement modifié. Le principe consiste à prendre un trait (ou gène) dans une espèce différente (un micro-organisme par exemple) permettant par exemple une bonne résistance à la sécheresse et de l’introduire dans la plante, afin de lui conférer ce caractère.

Ces traits peuvent aider les cultures à bien des égards – de la résistance à la sécheresse à la protection contre les maladies – et permettre ainsi, d’obtenir de meilleures récoltes, en quantité et en qualité.

  • Résistance

    Résistance
  • Protection

    Protection
  • Équilibre Alimentaire

    Equilibre Alimentaire
  • Récolte

    Récolte

Comment obtenir un OGM ?

  • 1. Identification du trait désiré dans une espèce vivante

    Identification du trait désiré dans une espèce vivante

  • 2. Insertion de ce trait bénéfique dans une nouvelle plante

    Insertion de ce trait bénéfique dans une nouvelle plante

  • 3. Tests de la nouvelle plante en termes d’impact sur l’environnement, de sécurité alimentaire et d’apport nutritionnel.

    Tests de la nouvelle plante en termes d’impact sur l’environnement, de sécurité alimentaire et d’apport nutritionnel.

  • 4. La nouvelle plante (OGM) est plus résistante

    La nouvelle plante (OGM) est plus résistante

Des bénéfices mondiaux

  • Des solutions pour les pays en voie de développement.

    Des solutions pour les pays en voie de développement

    Le riz doré a été génétiquement modifié pour contenir de la vitamine A. Cela permettrait de venir en aide à près de 2,7 millions d’enfants souffrant d’une carence en vitamine A. Cette déficience grave peut rendre aveugle et dans certains cas entraîner la mort.

  • Tolérance aux conditions climatiques.

    Tolérance aux conditions climatiques.

    Le maïs tolérant à la sècheresse peut contrebalancer les dommages engendrés par des incidents climatiques imprévisibles, comme la sécheresse de 2012 qui a coûté près de 18 milliards de dollars aux agriculteurs américains.

  • De la nourriture pour une population en croissance.

    De la nourriture pour une population en croissance.

    D’ici 20 ans, la population mondiale aura besoin de 55% de nourriture supplémentaire par rapport à notre capacité actuelle de production ; et cela avec des ressources naturelles identiques ou moindres, comme les terres cultivables ou l’eau. Les OGM, associés à d’autres outils et solutions, permettront d’apporter une réponse à cette problématique.

Monsanto en bref

Qui sommes-nous

Notre activité

  • Nous fournissons une large variété de semences de fruits et de légumes mais aussi des semences de maïs et de colza qui contribuent à une alimentation équilibrée des vaches laitières, des porcs et des volailles.

  • En 2013, nous avons investi plus d’un milliard d’euros dans la recherche de nouvelles innovations nous permettant de produire suffisamment de nourriture en utilisant moins de ressources.

  • Nous utilisons les données pour aider les agriculteurs à prendre des décisions plus éclairées quant à la gestion de leurs exploitations.

  • Nous sommes une entreprise cotée à la bourse de New York (NYSE).

Donner aux autres

  • Entre 2011 et 2012, le Fonds Monsanto a financé à hauteur de 24 millions d’euros des programmes éducatifs ayant vocation à répondre aux besoins des populations à travers le monde.

  • De même, notre entreprise a donné plus de 18 millions d'euros à des causes qui nous sont chères

Vous avez des questions.
Nous avons les réponses.